Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • : Ce blog est le résultat de mes recherches sur les morts du canton de Saint-Gervais-d'Auvergne. J'ai travaillé à partir des monuments aux morts, de mémoires des hommes, de mémorialgenweb, des archives départementales et de l'état-civil des communes. Ce blog à pour but, grâce à votre participation, de servir à collecter tous documents pour une exposition.
  • Contact

Utilisation

Des liens existent entre les monuments et les fiches des Morts pour la France et ces derniers et les Nécropoles.
Il est donc plus facile d'aller sur le monument (commune) et de choisir la fiche (si elle existe). Des mises à jour continuelles sont faites sur le blog.

Recherche

Post-it

11/12/2014 : Mise à jour de la fiche de GUILHEN Albert Ferdinand

Compteur de Visites

Accueil

RECHERCHE PAR MONUMENT

Ayat Blog2Biollet Blog2Charensat Blog2Espinasse blog2Gouttieres Blog2St Gervais blog2Saint-Julien blog2ST Priest Blog2    
     
Ste Christine blog2Sauret blog2    
     

 

RECHERCHE :

PAR NOM

SP Conscrits 1914

PAR RÉGIMENT

92ri-copie-1

     

 

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:58

16ème Régiment d’Artillerie de Campagne.

16e-RA-Issoire--1-.jpg

Casernement en 1914 : Issoire. Le Régiment appartient au 13ème Corps d’Armée, 13ème Brigade d’Artillerie de la 26ème Division d’Infanterie.

Citations à l’Ordre de l’Armée, de la Division.

 

Composé de 3 groupes de 3 batteries de 75 (36 canons).

Le 1er groupe du Commandant Magnié a l’effectif de 482 hommes et 527 chevaux, le 2e du Commandant Mestre est composé de 513 hommes et 519 chevaux et le 3e du Commandant Claudot a 46 sous-officiers, 481 hommes et 514 chevaux.

 

Ordre de mobilisation : En juillet 1914, le 16e Régiment d’Artillerie exécutait au camp de la Courtine des manœuvres d’ensemble, lorsque l’ordre  vint de les interrompre et de rejoindre en hâte la garnison d’Issoire.

Le 1er jour de la mobilisation est le dimanche 2 août. Les opérations de mobilisation s’exécutèrent dans le plus grand ordre et furent terminées le 7 août, dans la matinée.

L’embarquement eut lieu les 7 et 8 août à Issoire.

Le débarquement se fit dans les Vosges. Mis à la disposition de la 26e Division, le Régiment fut concentré le 13 dans la région de Raon-l’Etape.

 

1914 : Opérations des 1ère et 2e Armées : Bois de Voyer (15 août), Cirey-sur-Vezouze, Hartzwiller (20 et 21 août), Doncières (25 août). Région de Senlis : Liancourt et Montataire (14 septembre), Mis à la disposition du ive Corps d’Armée : Le Quesnoy (29 septembre au 14 octobre). Lassigny (23-24 octobre). Région Sud de Dunkerque (14 novembre). Puis Zonnebecke et Broonseinde (Novembre). A partir du 26 décembre : Tilloloy (1er groupe), Dancourt-Popincourt (2e groupe), Andechy et l’Echelle-Saint-Aurin (3e groupe).

 

1915 : Sans changement. Le 3e groupe quitte Andechy pour Tilloloy (15 septembre).

 

1916 : Bois des Loges (1er groupe), Roye-sur-Matz, Givry (2e groupe), (15 au 23 janvier) ; Bataille de Verdun : Montzéville, Esnes (1er et 2e), Bois des Corbeaux (3e) et de Cumières (du 6 au 30 mars) ; Bois d’Avocourt (2e groupe à partir du 20 au 30 mars) ; Pimprez, Bailly, Tracy-le-Mont (10 avril au 25 juin) ; Le 15 juillet le Régiment est mis à la disposition du 10e C.A. : 1er et 2e groupes à Rouvroy, 1er groupe à Méricourt (20 juillet). Retour à la 26e Division : Santerre : La tour Carrée au Sud de Lihons (26 août au 29 novembre) ; le 1er groupe reste jusqu’au 7 décembre.

 

1917 : Oise : Plateau de la Ceuse (1er et 2e), Plateau Saint-Claude (3e) (18 janvier) ; Le 17 mars : 1er groupe au Sud-Ouest de Rue Mélique, 2e au Nord de la Maison de l’Espion et le 3e au Sud du Bois du Pélican (Est de Plémont) ; 23 mars : 1er à l’Ouest d’Ognes, 3e à Viry-Moureuil ;  Attaque de la ligne Hindenburg (6 avril) ; Holnon (17 mai) ;  Verdun : Bois de la Hesse (7 août au 26 septembre), Vauquois (2 octobre 1917 au 3 janvier 1918).

 

1918 : Bois de la Caillette, ravin Chambitoux, batterie de l’Hôpital (2 février au 3 mai) ; Trilport, la Ferté-sous-Jouarre, Lizy-sur-Ourcq, la Ferté-Milon (31 mai

Au 21 juin) ; Saint-Mihiel (25 au 27 juin) ; Forts de Troyon, de Liouville (28 juin-22 septembre) ; Verdun : Ravins de la Caillette, du Chien (23 septembre-Octobre)

 

Le 3 août 1919, le Régiment est de retour à Issoire.

 

Citations :

 

Citation de la 1re Batterie à l’ordre de la Division, N° 43 en date du 8 février 1915 :

« La 1re batterie du 16e Régiment d’Artillerie commandée par le capitaine Gonnard : Sous un bombardement violent d’obus de gros calibre, tout le personnel de la batterie a donné un bel exemple de sang-froid et de courage, en exécutant les réglages et tirs que la capitaine-commandant dirigeait et en éteignant ainsi le feu de la batterie ennemie. »

 

Citation à l’ordre de la 6e armée, en date du 24 juin 1918 :

« Régiment remarquable par sa ténacité au combat, son endurance et son dévouement à l’infanterie. Après s’être maintes fois distingué sous le commandement du lieutenant-colonel Bouquillon, vient pendant cinq jours de bataille, de se faire remarquer sous les ordres du lieutenant-colonel Rebois, par la rapidité de son déploiement, ses tirs contenus sous les bombardements toxiques ou autres, même à proximité immédiate de l’ennemi, contre lequel il dut se défendre au mousqueton. »

 

Citation à l’ordre de la Division :

« Sous les ordres du lieutenant-colonel Rebois, au cours de la période de combats du 12 septembre au 20 octobre, à St-Mihiel, puis au bois des Caures, a fait preuve à nouveau en liaison intime avec l’infanterie, de ses belles qualités d’endurance et de joyeux entrain. Vigoureusement entraîné par ses officiers, a exécuté, malgré tous les obstacles, des changements de position hardis et des tirs judicieux qui lui ont permis de donner à l’infanterie un appui toujours efficace au cours de sa progression. »

 

16e-RA-Issoire--2-.jpg 16e-RA-Issoire--3-.jpg 


Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Régiments
commenter cet article

commentaires